L´art de la rue ,un art contemporain

Traduit de l´article de Niina Lahtinen (”Katujen taidetta nykytaiteessa”)

 

L´urbanisme, l´anarchisme, et l´art de la rue,font déja officiellement partie du monde de l´art, des musées et des galeries. On considère que cet art sauvage a réussi à dompter les institutions et à les rendre plus dociles. L´art urbain,doit-il être exposé dans les quatres coins de la ville, ou bien à l´intérieure des musées?

 

L´art urbain,doit-il être exposé dans les quatres coins de la ville,ou bien à l´intérieure des musées?

 

Dans le courant 2016,le musée d´art moderne a changé et a pris le nom de Artsi, et s´est spécialisé dans le graffiti, l´art de rue et de toutes autres performances. Maintenant,la collection d´Artsi s´est invitée au musée d´art moderne de Hämeenlinna,où dialoguent l´art urbain et son esthétisme,et les thèmes qui ont amené à l´art contemporain.

 

Artsi et HML ont joint, main dans la main,les collections des musées de Hämeenlina et de Vantaa.Les gens de Vantaa représentent au travers de leurs oeuvres l´art urbain, et la galerie de Hämeenlinna a choisi des oeuvres dont les influences se raprochent de l´art moderne.

De cette exposition,les oeuvres se fondent bien ensembles,et le spectateur constate le changement visuel entre la ”street-art” et le contemporain.Ces enchainements démontrent aussi, combien il est difficile d´y définir une limite. Le graffiti est-il de l´art de la rue,ou bien un art contemporain?

Beaucoup d´artistes ayant débuté d´eux même dans la cour de l´art, peuvent également y invité des artistes contemporains. Il y a par exemple, l´artiste anglais Banksy,connu dans tout le pays. L´un des artistes qui a pu apporter au musée d´art de Hämeenlinna, un langage visuel des influences dans l´art urbain.

Les thèmes qui ressortent le plus,sont la culture des jeunes, la banlieue bétonnée,la vie urbaine, et la culture populaire.Le plus percutant, c´est le graffiti qui sort petit à petit de l´ombre en Finlande,et se fait connaître aux yeux de tous,dessiné sur d ´énormes murs.

A l´exposition Artsi&HML,il est aussi intéressant de découvrir des ”étoiles” finlandaises de la rue, telles que Acton, Egs, Trama et les oeuvres d´oiseaux de Boing. Leur travail apporte aux murs du musée, le côté rugueux de la rue, celle dont ils sont issus. Toujours dans l´humeur urbaine,on a Tazer, qui laisse transparaitre une carte de lignes de trains de proche banlieue, comme support de travail.Le thème contournant les trains apparait ailleurs dans l´exposition, avec l´installation ”Never give up!Never grow up!”(2014), du natif de Riihimäki, Henden,et l´installation vidéo de Oliver Whiteheadin, Mind´s Eye (1999-2014).Il est évident que les wagons et les rails font partie de la street-art.

 

Mikko Myöhänen, s´inspire de l´esthétisme du graffiti dans son art contemporain, et on trouve deux de ses oeuvres au musée de Hämeenlinna. Sur un mur externe du musée, on peut également découvrir le travail au spray,  Spray octopussy (2017), des mains de Isto Koskinen,Jesse Poltinojan, et Juuso Suurosen.

Dans le coin masculin de la street-art, il y a Salla Ikonen, qui présente un travail dessiné avec deux airbrushs, Catalina (2014),effectué sur le capot d´une voiture.

L´exposition de Artsi & HML, présente un ensemble d´oeuvres rafraichissantes,avec les couleurs et l´attitude tant attendus.

Kommentointi on suljettu.

css.php