LE TRAVAIL DOMINICALE EST FAVORI , SI ON NE RETIRE PAS LES COMPENSATIONS SALARIALES

Traduit de l´article de Toni Rasinkangas (Sunnuntaivuoro on suosituin,jos siitä ei leikata lisiä)

 

 

-Les indémnités pour le travail le dimanche dans le secteur de la restauration, est encore en pourparlers .

-PAM (l´Union service)  a grondé Jan Vapaavuoren et Timo Lapin pour leur idée de retirer la compensation salariale dominicale .

-Le restaurateur de Hämeenlinna Urpo Nurmiranta , ferait lui ,plus de compromis .

 

Au service syndicale , Jaana Ylitalo,la responsable qualité de PAM ,est concernée par l´idée de supprimer l´indémnisation salariale du dimanche , alors qu´il serait plus rentable de garder les restaurants ouverts le dernier jour de la semaine .

-”Le secteur de la restauration , et la main d´oeuvre , ne peuvent être modifiés en baissant le salaire . D´après l´observation de PAM,en enlevant la compensation salariale dominicale , les consommateurs n´affluent pas plus dans les restaurants !” s´exclame Ylitalo .

Pour le restaurateur du Hällä ,Urpo Nurmiranta , l´ouverture le dimanche ne doit pas être marqué par la suppression d´indémnités . Il suppose que l´intérêt des employés s´est effondré au sujet de leurs horaires préférés. Le salaire basic dans la restauration touche le lundi jusqu´au samedi :

-”Si on enlève les avantages aux employers ,ils trouveront certainement mieux à faire que devenir travailler le week-end pour une paye normale .”

Sur la même lignée , il y a Outi Mertamo ,directrice de Resta Invest ,qui fait tourner FresnoAmerican Diner :

-”Le plus simple ,serait de trouver des gens pour travailler le dimanche ; il faudrait donc compenser l´absence d´avantage salariale par un taux horaire ”,pense-t-elle .

Nurmiranta verrait plusieurs options pour les compromis :

-”Etant moi-même patron ,je serais content si la double paie du dimanche diminuait .On pourrait couper la poire en deux .”

Le candidat à la Mairie d´Helsinki Jan Vapaavuori ,et le responsable des voyages et de la restauration Timo Lappi ,souhaitent retirer les indémnités dominicales .Pour eux,celà ralentit l´attraction d´Helsinki .

Selon Ylitalo , la baisse des dépenses de l´employeur et un salaire maximale pour le travailleur serait l´idéal .

Mertamo estime que les petites cafétérias pourraient rester ouvertes les jours feriés ,s´ils restaient fermes le dimanche :

-”Le centre de Hämeenlinna serait plus vivant :aujourd´hui ,il n y a plus vraiment de monde .Les cafés et restaurants seraient ouverts et feraient tourner leurs affaires . Essayons malgré tout ,de trouver ensembles une solution .”

Pamin Ylitalo pense que le prix des produits de consommations n´augmentent pas ,avec les avantages salariaux du dimanche :

-”Diminuer le bonus touché par les employers ,n´enlève pas les horaires et les problèmes de main d´oeuvre .”

Il remarque que beaucoup de finlandais sortent manger le dimanche :

”-En Finlande ,tout le monde mange à l´extérieur ,en fonction de ses économies ,quel que soit le jour …”

Ylitalo rappelle que retirer les indémnités salariales du dimanche ,n´arrangent pas le problème de main d´oeuvre dans les restaurants :

”-La qualité du service et le bien-être de l´employer découlent d´un salaire juste ,”dit Ylitalo .

Kommentointi on suljettu.

css.php